La chaleur tue en Inde

25/05/2015 17:22

La chaleur sévit depuis plusieurs jours en Inde,... (PHOTO TSERING TOPGYAL, AP) 

La chaleur sévit depuis plusieurs jours en Inde, y compris dans la capitale New Delhi où la température approche 45°C.PHOTO TSERING TOPGYAL, AP

Agence France-Presse HYDERABAD

Une vague de chaleur a tué plus de 430 personnes dans deux États du sud de l'Inde où la température a frôlé les 50°C, les taxis de Calcutta limitant de leur côté leurs déplacements, indiqué les autorités lundi.

Le bilan devrait encore s'alourdir, préviennent-elles, certains chiffres de l'État du Telangana (sud) n'étant pas encore parvenus tandis que le thermomètre ne marquait aucun fléchissement.

La chaleur sévit depuis plusieurs jours en Inde, y compris dans la capitale New Delhi où la température approche 45°C, et provoque des coupures de courant, mais ce sont les États voisins du Telangana et de l'Andhra Pradesh qui souffrent le plus.

Un passager se rafraîchit à côté du train... (PHOTO CHANNI ANAND, AP) - image 2.0

Un passager se rafraîchit à côté du train dans lequel il voyage, à Jammu, ville du nord de l'Inde, le 26 mai. PHOTO CHANNI ANAND, AP

Dans l'Andhra Pradesh, les autorités exhortent la population à ne pas travailler longtemps sous le soleil, après la mort de 246 personnes en raison de la chaleur la semaine passée.

«La majorité des victimes ont été exposées directement au soleil, avaient 50 ans ou plus et étaient issues de la classe ouvrière», a dit P. Tulsi Rani, un haut responsable de la gestion des catastrophes naturelles de l'État de l'Andhra Pradesh, à l'AFP.

«Nous demandons de prendre des précautions, de s'abriter, de porter un chapeau, de boire beaucoup d'eau et de porter des vêtements de coton», a-t-il ajouté.

Cet homme a trouvé refuge sous un véhicule... (PHOTO NOAH SEELAM, AFP) - image 3.0

Cet homme a trouvé refuge sous un véhicule pour fuir le soleil, à Hyderabad, le 25 mai. PHOTO NOAH SEELAM, AFP

Dans le Telangana, 188 personnes sont mortes, la plupart en milieu de semaine passée, mais le bilan, qui doit encore être confirmé, continue d'augmenter, a déclaré à l'AFP D.Vani, un responsable de l'unité de gestion des catastrophes de cet État.

Chaque année, la chaleur tue des centaines de personnes en Inde, principalement parmi les plus pauvres, et des dizaines de milliers d'autres souffrent de coupures de courant.

«La vague de chaleur actuelle est légèrement plus forte que d'habitude. Les températures ont pratiquement atteint 48/49 degrés Celcius», a dit B. R. Meena, haut responsable de l'État du Telangana.

Les travailleurs les plus pauvres soulignent cependant qu'ils ne peuvent se permettre de cesser de travailler.

«Je suis soignée pour un diabète, mais je n'ai ni mari ni fils, aussi je dois rester ici toute la journée pour tenir ma boutique», dit P. Gangamma, 65 ans, qui tient une échoppe de cigarettes à un carrefour très fréquenté d'Hyderabad, capitale du Telangana.

«On ne peut pas gagner notre vie en restant chez nous», souligne de son côté Gurunath Patil, qui conduit un rickshaw de 08h30 à 16h00.

Chaque année, la chaleur tue des centaines de... (Photo Manish Swarup, AP) - image 4.0  

Chaque année, la chaleur tue des centaines de personnes en Inde. Sur la photo, des conducteurs de cyclo-pousse se reposent.Photo Manish Swarup, AP

À Calcutta, dans l'est, les syndicats de taxis ont recommandé aux chauffeurs de ne pas conduire entre 11 h et 16 h en raison de la chaleur. 

«Nous ne forçons personne. Mais nous recommandons aux chauffeurs et propriétaires de taxi de faire une pause au plus fort de la chaleur», a dit Pramod Jha, secrétaire du syndicat des taxis de l'État du Bengale occidental, à l'AFP.

Dans le Rajasthan, dans le nord-ouest, plusieurs personnes sont mortes en raison de la chaleur, dont une femme qui s'est évanouie et a succombé au bord de la route à Bundi, selon l'agence Press Trust of India.