La Papouasie-Nouvelle-Guinée achète 40 Maserati... pour convoyer les participants du sommet de l'APEC

17/10/2018 18:23

 

Une polémique vient d'éclater en Papouasie Nouvelle-Guinée : le gouvernement vient de se faire livrer 40 berlines Maserati afin qu'elles soient utilisées pour transporter les dirigeants qui se rendront au sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC), qui s’ouvrira le 17 novembre dans la capitale papouasienne, Port Moresby.

Les berlines, des Maserati Quattroporte d’une valeur totale de 10 millions d’euros, ont été livrées à Port Moresby par vol spécial de Milan dans 2 avions cargo Boeing 747.

Le gouvernement affirme que ces voitures seront revendues à l’issue de l’événement, et qu'elles ne coûteront quasiment rien aux contribuables papouasiens. “Bien sûr, nous avons versé un acompte pour nous les faire livrer ici, mais tous les coûts seront totalement remboursés et en fin de compte, il n’y aura aucune charge pour le gouvernement », a déclaré Justin Tkatchenko, ministre de l’APEC en Papouasie-Nouvelle-Guinée. "Elles se vendent comme des petits pains."

Pauwes Parkop, le gouverneur de la région qui comprend Port Moresby, estime que la décision d'achat du gouvernement est justifiée : « C'est un luxe, mais en même temps, c'est une manière pour nous de montrer la très grande estime que nous avons pour les dirigeants qui viennent dans notre pays ».

Une gifle pour les populations qui souffrent

Mais ces justifications n'ont guère satisfait une fraction de la population, dont le gouverneur de la province du Nord, Gary Juffa. « La Papouasie-Nouvelle-Guinée est confrontée à tant de problèmes en ce qui concerne la santé, l'éducation, le droit et de l'ordre. Je pense qu'il s'agit d'une gifle pour les populations de Papouasie-Nouvelle-Guinée qui souffrent », a-t-il dit.

Il faisait probablement allusion entre autres au retour de la tuberculose et de la poliomyélite dans le pays, qui était pourtant parvenu à éradiquer cette dernière au cours des 18 dernières années. En 2018, on a enregistré 14 cas confirmés, et une personne en est morte.

40 % des 7,5 millions d’habitants de la  Papouasie-Nouvelle-Guinée vivent avec moins de 1,25 $ par jour

Selon les Nations Unies, 40 % des 7,5 millions d’habitants de la  Papouasie-Nouvelle-Guinée vivent avec moins de 1,25 $ par jour. Le pays se classe parmi les 25 % de pays les plus pauvres du monde, avec un PIB par tête de l’ordre de 2386 $.

L'espérance de vie dans le pays est de 63 ans, 25 % des enfants ne peuvent aller à l'école et près de la moitié des adultes sont analphabètes. Seulement 7 % de la population ont accès au réseau électrique et à l’eau courante.