La reprise en Espagne ... 34% des travailleurs espagnols ne gagnent pas plus de 752 euros par mois

24/11/2014 12:37

Barcelona - La Rambla

Plus d'un tiers des travailleurs espagnols gagnent le salaire minimum du pays, le « SMI » fixé à 9 034 euros par an, soit 752 euros par mois, indiquent des chiffres que le ministère espagnol du Travail a publiés cette semaine. Les trois quarts des salariés de moins de 25 ans (74,7% précisément) sont rémunérés au SMI.

Pour les moins de 18 ans, cette proportion grimpe même jusqu'à 86%.

Dans le groupe d'âge des 26-35 ans, le nombre de personnes rétribuées au salaire minimum passe à 38%.

Les données du ministère des Finances montrent également que 7,7 millions de salariés espagnols gagnent 1 000 euros par mois au plus. Dans le pays, on leur a donné le surnom de «mileuristas »

En 2013, le salaire moyen en Espagne s'est établi à 18 505 euros annuels, soit 1 542 euros par mois, soit 1,4% de moins que celui de l'année dernière.

En septembre, l'OCDE avait averti l'Espagne OCDE que la baisse des salaires mettrait la reprise en péril en générant de la déflation et en réduisant la consommation.

Cependant, d'un autre côté, le FMI a encouragé l'Espagne à baisser ses salaires. En Décembre 2013, le pays avait gelé son salaire minimum.

Selon les syndicats, les familles ont perdu 5,5% de pouvoir d'achat par rapport à 2010.

Le salaire minimum de l'Espagne est légèrement supérieur à celui de la Grèce (683,76 euros), mais plus faible que celui de l'Italie (880 euros), ou de la France (1430 euros). Le Portugal est le  pays d'Europe occidentale avec le salaire minimum le plus faible (565 euros).

En Belgique, le salaire minimum est 1 501 euros pour les employés âgés de plus de 21 ans. Outre les trois pays du Benelux, il n'y a qu'au Royaume-Uni, en Irlande et en France, que le salaire minimum dépasse les 1.000 euros par mois.

En Allemagne, il existe désormais aussi un salaire minimum, fixé à 8,5 euros de l'heure.