Le Hamas en 10 Questions/réponses

21/09/2014 10:45

Les médias ont braqué leurs projecteurs sur l'État islamique (EI) et le conflit israélo-palestinien est passé au second plan. Pourtant, le Hamas n'a jamais vraiment été dans l'actualité au cours des dernières semaines.

Selon la droite israëlienne, le Hamas est un groupe terroriste, mais pour les partisans de la cause palestinienne, il est une organisation de libération.

Il est évident que le Hamas a une longue histoire et qu'il a une image complexe.

N'oublions pas que dans sa charte de création le Hamas est pour l'éradication pure et simple du peuple et de l'état d'Israel. (Voir ici une explication et un Commentaire de la Charte de Fondation du Hamas)


Les deux citations suivantes ajoutent une dimension beaucoup plus politique, en définissant l'objectif stratégique fondamental du Hamas : la destruction d'Israël : "Israël s'élèvera et restera en place jusqu'à ce que l'Islam l'élimine, comme il a éliminé ses prédécesseurs".

Cette phrase est une citation du fondateur de l'organisation des Frères musulmans, Hassan al-Banna.

 

Qui est réellement le Hamas, d'où vient-il et que veut-il accomplir? Le Hamas en 10 questions et réponses :

1. Qui a créé le Hamas?

Le Hamas est la branche armée palestinienne de la confrérie des « Frères musulmans » et il a été fondé en 1987. Son nom complet est le « Mouvement de résistance islamique » et ses principes de base sont la résistance armée contre Israël avec l'islam comme ligne directrice.

Le Hamas est opposé à d'autres organisations plus laïques au sein de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

2. Comment le Hamas est-il devenu si important?

Le Hamas s'est construit pendant les premiers jours de l'Intifada palestinienne. Cette rébellion s'est accompagnée par des manifestations de rue et les premières formes de résistance armée.

Son discours islamiste et anti-israélien a trouvé son audience parmi les Palestiniens conservateurs et les réfugiés qui avaient été chassés de leur maison après l'occupation israélienne.

A partir de ce moment, le Hamas a continué de croître dans la bande de Gaza et sa victoire aux élections législatives en 2006 a créé la surprise. En 2007, il a pris le contrôle militaire de Gaza.

3. Qui est derrière le Hamas?

Le Hamas n'est pas seulement un parti politique. Le mouvement a aussi un volet militaire et un volet social.

En tant que parti politique, il n'y a qu'à Gaza que le Hamas joue un rôle important, car en Cisjordanie, c'est l'OLP qui domine.

L'aile militaire du Hamas affirme qu'elle fonctionne indépendamment du parti politique. Mais Israël et la plupart des autres pays ne le croient pas et accusent le Hamas de soutenir les actes terroristes et de les exécuter.


4. Qui finance le Hamas?

Le Hamas peut compter sur des soutiens financiers visibles et invisibles du monde musulman. Les principaux bailleurs de fonds sont probablement le Qatar et la Turquie.

L'Iran a soutenu le Hamas pendant des années avec des armes et de l'argent, et en entraînant sa branche armée.

D'un autre côté, la branche sociale du Hamas a pu compter sur le soutien d'un réseau composé de nombreuses personnes et  d'organisations à but non lucratif (islamiques) à travers le monde.

5. Pourquoi le Hamas bénéficie de beaucoup moins de soutien en Cisjordanie?

La Cisjordanie est depuis longtemps plus socialement progressive que la Bande de Gaza.

Bien que le Hamas y compte pas mal de partisans ici aussi, une majorité de la population plus laïque lui préfère des partis de gauche ou le Fatah.

En outre, l'armée israélienne est beaucoup plus présente en Cisjordanie, ce qui empêche le Hamas d'opérer ouvertement.

6. Qui sont les alliés internationaux du Hamas?

Le plus grand partisan du Hamas à l'étranger est sans aucun doute l'ancien président égyptien Mohammed Morsi, membre des Frères musulmans.

Sous son régime, le Hamas importait librement des armes, des biens et de l'argent dans la bande de Gaza. Mais tout ceci a pris fin après le coup d'Etat militaire en Egypte en 2013.

Les nouveaux dirigeants militaires ont interdit les Frères musulmans et ils ont fermé les frontières avec Gaza. Comme l'Egypte et Israël contrôlent tous les accès à Gaza au sol, par la côte et dans les airs, le Hamas est désormais complètement isolé du monde extérieur.

Le Hamas a pris parti dans la guerre civile syrienne, se rangeant aux côtés des Frères musulmans contre le président syrien Bachar el-Assad, un allié de l'Iran, ce qui lui a fait perdre le soutien de ce pays. En revanche, la Turquie et le Qatar sont restés des alliés du Hamas.

7. De quel soutien le Hamas jouit parmi les Palestiniens?

Après la récente flambée de violence dans la bande de Gaza, certains Palestiniens éprouveront du ressentiment à l'égard du Hamas pour la perte de membres de leur famille, et la destruction d'écoles et de maisons.

 Mais le Hamas mise sur le fait que la colère des Palestiniens contre Israël sera encore plus grande, et il espère qu'il sortira renforcé du conflit.

Beaucoup de choses dépendent de la capacité du Hamas à sortir de son isolement à l'échelle internationale. S'il y réussit, et qu'il parvient à ouvrir au moins partiellement les frontières de Gaza, ce sera considéré comme un triomphe.

8. Le Hamas a-t-il déjà négocié avec Israël?

Le Hamas et Israël sont parvenus à conclure de timides cessez-le-feu grâce à l'intermédiation de l'Egypte, mais aucun des deux côtés ne souhaite réellement engager des négociations publiques avec l'autre.

9. Que souhaite le Hamas maintenant?

L'objectif principal à court terme du Hamas est de rouvrir la frontière avec l'Egypte à la porte de Rafah. Cette frontière est vitale pour la bande de Gaza parce que c'est une porte d'entrée unique pour la circulation des personnes, des marchandises et de l'argent dans la bande de Gaza.

Un assouplissement des contrôles aux frontières et des restrictions de voyage à la frontière avec Israël ont été réclamées. En outre, le Hamas a également sollicité la libération de prisonniers palestiniens et le paiement des salaires des fonctionnaires à Gaza par l'Autorité palestinienne en Cisjordanie.

10. Le Hamas obtiendra-t-il ce qu'il veut?

Ce sera très difficile. Non seulement Israël refuse l'ouverture des passages de la bande de Gaza pour éviter que le Hamas ne se renforce, mais le régime égyptien actuel, et certains autres pays arabes, sont hostiles au Hamas.

La communauté internationale souhaite atténuer la souffrance du peuple palestinien, et l'on peut s'attendre à ce que les voisins de Gaza subissent des pressions pour lever certaines des restrictions de circulation des biens et des personnes.

Mais ces voisins ne semblent guère disposés à changer quoi que ce soit.

 

(Source : Prospect Magazine)