Le PDG de H & M : les activistes du climat menacent de provoquer un désastre social

10/11/2019 10:56

Le mouvement croissant qui encourage les citoyens à se sentir honteux de leur comportement de consommation représente une menace sociale grave, a déclaré Karl-Johan Persson, directeur du groupe de mode suédois Hennes & Mauritz (H & M).

Persson se dit préoccupé par le fait que les activistes du climat encouragent les personnes à « cesser de consommer ».

Dans un premier temps, l’aviation a été confrontée à des consommateurs qui ont commencé à se sentir gênés par le fait de prendre l’avion car les voyages aériens portent atteinte à l’environnement. Cependant, cette « honte de voler » s’est rapidement propagée à d’autres secteurs industriels.

Effets

Persson a expliqué que les manifestations qui encouragent les consommateurs à cesser de consommer et à cesser de prendre l’avion auraient un impact mineur sur l’environnement, mais des conséquences sociales terribles.

Le secteur de la mode est lié à l’environnement et aux droits de l’homme. Ces dernières années, le secteur a dû faire face à un certain nombre d’accusations sur le rôle que joue l’industrie sur le plan de la pollution environnementale.

En outre, le secteur fait souvent appel à des travailleurs sous-payés qui travaillent sous de mauvaises conditions de travail dans les pays pauvres.

Cependant, le comportement du consommateur a aussi un impact. La mode bon marché incite non seulement les consommateurs à acheter des vêtements plus souvent, mais également à se débarrasser plus rapidement des textiles.

Innovation

« Le problème du climat est bien sûr particulièrement important », reconnaît Persson. « Les problèmes écologiques constituent une menace énorme que tout le monde – hommes politiques, entreprises et particuliers – doit prendre au sérieux. Mais éliminer la pauvreté est un objectif au moins aussi important. »

« L’industrie doit réduire son impact sur l’environnement. Toutefois, l’économie doit continuer à créer des emplois, à garantir de meilleurs soins de santé et à poursuivre la croissance économique. »

« Cependant, le développement de technologies environnementales innovantes, d’énergies renouvelables et de matériaux améliorés constitue un meilleur moyen de lutter contre le changement climatique que l’introduction d’un moratoire sur la consommation », ajoute Persson.