Le trafic de migrants, une affaire de plus de 7 milliards

06/10/2014 21:44

Un migrant clandestin débarque du Phoenix, navire de... (PHOTO DARRIN ZAMMIT LUPI, REUTERS/MOAS) 

Un migrant clandestin débarque du Phoenix, navire de MOAS, une ONG venant en aide aux migrants en détresse qui risquent leur vie sur la Méditerranée, dans le port sicilien de Pozzallo, le 5 octobre.PHOTO DARRIN ZAMMIT LUPI, REUTERS/MOAS

Agence France-Presse VIENNE

Les deux principales routes de trafic illicite de migrants, vers l'Europe et l'Amérique du Nord, génèrent près de 7 milliards de dollars par an pour les réseaux de passeurs, selon une estimation rendue publique lundi par l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

«L'ONUDC estime que les deux principaux itinéraires de trafic illicite d'Afrique du Nord, de l'Est et de l'Ouest vers l'Europe, et d'Amérique du Sud vers l'Amérique du Nord, génèrent près de 7 milliards de dollars», a indiqué à la presse Yuri Fedotov, le directeur de l'institution basée à Vienne.

Quant au total des recettes mondiales du trafic illicite de migrants, il est «probablement significativement plus élevé», souligne l'Office.

C'est la première fois que l'ONUDC livre une telle estimation, et ce chiffre devrait encore augmenter, car «on observe une tendance à la hausse de la traite de migrants, partout», selon M. Fedotov.

«Il y a clairement besoin de renforcer la coopération internationale face à cette forme de crime organisé transnational», a dit M. Fedotov. «Des tragédies terribles se déroulent quotidiennement lorsque des femmes, des enfants et des hommes vulnérables placent leur confiance dans des criminels qui leur promettent de les transporter clandestinement vers d'autres pays», a-t-il relevé.

Quelque 40 000 migrants sont décédés dans le monde depuis l'an 2000, dont plus de 3000 en Méditerranée pour l'année en cours, selon un récent rapport de l'Organisation internationale pour les migrants (OIM), cité par l'ONUDC.