« L'ELOGE DU CONFLIT », UN CONCEPT DYNAMIQUE ET ENRICHISSANT

22/10/2014 18:31

 à découvrir sur le site « expresjo » formation et intervention psychosociologique .

Les 3 orateurs et formateurs dont Jean-Luc VERREAUX (de gauche à droite) del'Institut des Futurs  souhaitables

Trois orateurs et un auditoire de qualité pour autant de regards pertinents sur « le conflit » dont ils ont fait l'éloge comme facteur d'enrichissement dès lors qu'il est le corolaire d'un désaccord et/ou d'une controverse produisant une « parole utile » qui implique l'action : « parler pour agir ». Mais plusieurs questions se posent pour y arriver.

1.Comment maintenir « la parole utile »dans un conflit par le biais des instances de régulation des conflits quand le conflit surgit de la frustration?

2.Comment éviter ou gérer « la peur du conflit » qui gagne ainsi « les espaces psychosociologiques »? Comment aller vers « les désaccords féconds », est-ce par choix la spécificité ou de l'hybridation des points de vue?

Mais que faut-il faire quand « la peur du conflit » émane de la frustration et de la juxtaposition des affectes.
« L'institution des conflits dans l'organisation du travail » avec l'intervention de la « régulation » recherche les règles dans « les rapports groupes et tâches » et le contenu l'objet des conflits et du débat qui s'ensuivent.

 « La place du conflit dans les espaces psychosociologique », « les régulateurs des conflits », opérateurs extérieurs qui aident à collecter les causes profondes des conflits pour stabiliser un point de vue d'ensemble et prévenir les cycle des conflits en établissant un agenda et en hiérarchisant les problématiques entre autres pour pacifier les situations, trouver des réponses en interne et faire émerger un compromis.

Dans le cas de figure où le conflit mettait la direction au prise avec la parole du salarié, dès lors que le conflit a essentiellement pour objet la qualité du travail,  la « parole utile »du conflit est à sauvegarder, mais comment la maintenir ? La parole utile ne l'est que pour agir.

Nous y avons relever la rigidité de la parole issue d'un organigramme pyramidal à la française où le principe veut entre autre que « la réflexion soit globale et l'application locale » et celle issue de communication horizontale du type anglo-saxon où la juxtaposition des initiatives permet d'hybrider les initiatives.  

  

Les amis d'AMI en s'entretenant avec l'anthropologue Briac Chauvel de « expression », de gauche à droite Monsieur Djedje Chef d'entreprise, de droite à gauche Monsieur Ernest DOBA homme politique ivoirien et sur la photo de droite (de gauche à droite) Monsieur MUKALENGE, Président « d'AMI »

Josué Mukalenge Président d'AMI