Les bus autonomes chinois débarquent sur les routes européennes

09/02/2020 09:37

La ville grecque de Trikala est la première d’Europe à utiliser une nouvelle génération de bus urbains autonomes. Située dans le nord de la Grèce, à 300 km d’Athènes, et dotée d’une population d’un peu moins de 100.000 habitants, cette agglomération de taille moyenne est connue comme étant la ville la plus ‘intelligente’ du pays.

En 2009 déjà, la ville figurait sur la liste des 21 villes les plus ‘intelligentes’ du monde, selon l’Intelligent Community Forum, un réseau mondial de ‘smart cities’.

En plus de son système de parking intelligent et d’une connexion Wi-Fi gratuite, la ville se prépare désormais à accueillir un certain nombre de bus autonomes qui seront fournis par la société chinoise Weichai.

Les bus peuvent opérer sans l’intervention d’un chauffeur, mais également dévier de leurs itinéraires fixes pour déposer les passagers devant leur porte.

Un réseau 5G est utilisé pour que les véhicules puissent communiquer rapidement et efficacement avec un centre de contrôle.

Les concurrents européens ne s’imposent pas

Weichai a remporté l’appel d’offres au détriment d’une série de fabricants européens. Le projet est néanmoins cofinancé par le gouvernement grec et l’Union européenne. L’avance de la firme chinoise en termes de technologie et de savoir-faire a été décisive.

Les passagers devront cependant encore être patients. L’introduction des bus sera supervisée par une demi-douzaine d’ingénieurs chinois.

Dans une première phase, ceux-ci travailleront avec des ingénieurs locaux afin d’élaborer un itinéraire. Une période de deux à trois mois est prévue.

Par après, une période d’essai de 6 mois est programmée au cours de laquelle les bus entreront en circulation. Les Chinois formeront également des Grecs afin que ces derniers puissent diriger le projet de manière indépendante dans une deuxième phase.

Par ailleurs, Trikala a démarré un autre projet de bus autonomes il y a 5 ans déjà, et ceux-ci sont depuis devenus une attraction touristique (photo).

Source :  BusinessAM