Les Google Glass sont-elles en passe de devenir un fiasco?

21/11/2014 07:24

Google Glass

Google lancera-t-il un jour sur le marché ses lunettes interactives, les Google Glass ? C'est la question que pose le Daily Mail.

Sergey Brin, le co-fondateur de Google, avait affirmé que la commercialisation des lunettes devait débuter cette année, mais selon une source bien informée, elle devrait plutôt avoir lieu l'année prochaine.

Les Google Glass ont déjà trouvé de nombreuses applications dans le monde professionnel, mais de plus en plus de développeurs estiment qu'elles ne séduiront pas beaucoup les masses, et le report dans le temps de leur commercialisation les conforte dans leur choix de jeter l'éponge.

Pour beaucoup, ce délai signifie que Google considère toujours ce projet comme une expérience. Reuters a ainsi rapporté que 9 des 16 sociétés de développement qui travaillaient sur des applications pour les Google Glass lui ont indiqué qu'elles avaient cessé de travailler sur ces projets, ou qu'elles les avaient abandonnés, en raison du manque de clients, ou des limitations de l'appareil.

3 autres ont abandonné les projets grand public, préférant se concentrer sur des applications professionnelles.

Les Glass avaient suscité une réaction très positive du public lorsqu'elles avaient été présentées, mais cet enthousiasme s'est rapidement érodé.

Les « explorers », ces milliers de privilégiés qui ont les ont portées en avant-première ont parfois dû essuyer le rejet de l'homme de la rue. Beaucoup s'inquiètent des possibilités d'intrusion furtive dans la vie privée qu'elles rendent possibles, notamment par leurs fonctions d'enregistrement photographique, sonore et vidéo.

Récemment, Sergey Brin lui-même, qui ne se séparait plus de ses Google Glass lors de ses apparitions publiques, a été vu sans ses lunettes lors d'un évènement à la Silicon Valley. Il a dit qu'il les avait oubliées dans sa voiture... Pire, plusieurs membres de l'équipe chargée du développement des Glass ont quitté Google au cours des 6 derniers mois, y compris Babak Parviz, qui la dirigeait.

« Il n'y a aucun marché pour le moment », indique Tom Frencel, CEO de Little Guy Games, un développeur qui a stoppé ses projets sur les Glass cette année, préférant leur substituer d'autres supports, et notamment les lunettes de réalité virtuelle Oculus Rift de Facebook.

Cependant, la firme de Mountain Views affirme qu'elle reste investie sur le projet, et rappelle que des centaines d'ingénieurs et de cadres collaborent toujours dessus.

Des dizaines de milliers de personnes utilisent les Glass dans le cadre d'un programme de test pilote.

En outre, des dizaines de grandes sociétés de développement logiciel continuent de travailler sur des applications dédiées. Sur la centaine d'applications d'entre elles qui sont déjà disponibles, on trouve l'application Facebook; en revanche, Twitter a récemment renoncé à proposer la sienne.

En avril de cette année, Google a lancé le programme « Glass at Work » pour multiplier les applications de ses lunettes interactives dans différents secteurs, en particulier la santé, et la manufacture. Des firmes telles que Boeing ou Taco Bell testent actuellement des applications. 

Google offre d'ailleurs des tarifs attractifs pour les entreprises qui souhaitent acquérir les Glass, proposant par exemple 2 unités pour le prix d'une.

https://www.express.be/business/fr/technology/les-google-glass-sont-elles-en-passe-de-devenir-un-fiasco/209330.htm