Les services secrets espagnols interceptent des messages de djihadistes prévoyant d'utiliser le virus Ebola comme une arme

01/11/2014 08:10

DOMINIQUE FAGET / AFP

Un officiel espagnol a indiqué au Parlement de l'Espagne que le gouvernement prend très au sérieux les conversations que des djihadistes ayant des liens avec le groupe terroriste de l'Etat islamique (EI) auraient eues sur des forums de discussions sur internet à propos de la manière dont ils pourraient utiliser le virus Ebola comme une arme dans leur guerre contre l'Occident.

Francisco Martínez, Secrétaire d'Etat à la sécurité, a ainsi expliqué  au Congrès espagnol que ces dialogues dans les « chat rooms » montrent que les djihadistes assimilent l'Internet à une « extension du champ de bataille ». Les terroristes auraient identifié six objectifs pour leurs activités en ligne : 

  • Menacer les ennemis au moyen de la propagande en ligne;
  • Préparer les opérations;
  • Echanger les informations;
  • Former à l'idéologie;
  • Recruter de nouveaux membres;
  • Trouver de nouveaux financements.

Le numéro deux du ministère de l'Intérieur a affirmé sur la chaine espagnole publique RTVE qu'il y avait eu « plusieurs exemples » de menaces d'utilisation du virus Ebola, et d'autres pathogènes, dans des activités terroristes.

Cependant, en Tchéquie, un groupe d'individus a adressé des emails au gouvernement et à la presse, dans lesquels il menace de propager le virus Ebola dans le pays, à moins que le gouvernement tchèque ne lui remette un million de bitcoins (environ 260 millions euros).

Les paiements en Bitcoin sont anonymes et ne peuvent être retracés. Le gouvernement de Prague dit de ne pas prendre la menace au sérieux.

https://www.express.be/joker/fr/platdujour/les-services-secrets-espagnols-interceptent-des-messages-de-djihadistes-prevoyant-dutiliser-le-virus-ebola-comme-une-arme/208925.htm