Les Suisses vont-ils revenir à l'étalon-or le 30 novembre prochain?

22/11/2014 13:13

FABRICE COFFRINI / AFP

En Suisse, de nouveaux référendums cruciaux se profilent. Le 30 Novembre prochain, le peuple suisse devra se prononcer sur trois sujets. Deux d'entre eux leur tiennent particulièrement à cœur : leur or et ... les impôts.

Le référendum sur l'or doit décider si la Banque centrale suisse doit être tenue de conserver au moins 60% de la valeur de ses avoirs en or dans ses propres coffres, comparativement à 7,5% aujourd'hui.

En d'autres termes, la Suisse deviendrait le premier pays du monde à revenir à l'étalon-or au 21ème siècle...

Si les citoyens helvètes votent majoritairement pour le oui, la Banque Nationale Suisse (BNS) devra rapatrier l'or qu'elle détient au Canada et en Grande-Bretagne, qui représente 30% de ses actifs, et acquérir l'or nécessaire qui lui manque pour porter ses réserves à 60% de ses actifs, soit 22,5% de ses actifs, sur le marché.

La BNS disposerait de 5 ans pour acheter les 1700 tonnes d'or supplémentaires nécessaires pour compléter ses réserves, ce qui représente environ 70% de la production annuelle mondiale du métal précieux.

Le référendum pourrait avoir un impact important sur le marché de l'or. Cette semaine, un sondage qui pronostiquait la victoire du « non » a déclenché une baisse des cours de près de 20 dollars.

Le second référendum crucial doit trancher sur la levée d'une mesure fiscale appelée « forfait fiscal » qui permet aux millionnaires étrangers résidant dans certains cantons du pays d'être imposés à l'impôt sur le revenu sur la base de leurs dépenses, plutôt que sur les revenus de leur capital.

Si le « oui » l'emporte, beaucoup perdront un avantage fiscal considérable, puisqu'ils ne payent que des montants d'impôts très modiques au regard de ce qu'ils devraient normalement payer.

En 2012, 5634 personnes domiciliées dans 6 cantons, bénéficiaient de ce régime fiscal.

Mais le referendum est sans doute le signe que les Suisses commencent à se lasser des privilèges accordés à une minorité.

Si le forfait fiscal est annulé, les résidents étrangers ultra-riches rechercheront peut-être un nouveau lieu de résidence plus clément pour eux sur le plan fiscal. Où iront-ils ? En Angleterre, ou en Belgique ? Faites vos paris...

https://www.express.be/business/fr/economy/les-suisses-vont-ils-revenir-a-letalon-or-le-30-novembre-prochain/209392.htm