Manager Interculturel : Confucius au travail

09/12/2014 07:57

Pour comprendre les influences culturelles qui imprègnent les modes de gestion et de relations humaines dans les entreprises asiatiques et tout particulièrement en Chine, à Singapour, à Taïwan et en Corée du Sud, il est souvent fait appel à l'héritage de Confucius.

Mais qu'est-ce qu'une morale confucéenne au travail ?

L'importance de la formation et de l'éducation.

On doit en effet à Confucius la création il y a deux mille cinq cents ans de la première école du monde ouverte à tous. « Etudier » est le maître mot qui ouvre le premier chapitre des « Entretiens familiers » aphorismes recueillis par ses disciples.

Dans la morale confucéenne, il faut donc s'exercer constamment pour donner le meilleur de soi-même. On doit toujours être dans une dynamique d'auto-perfectionnement.

Ce qui fait dire à Sophie Faure dans "Manager à l'école de Confucius" que le confucianisme est une philosophie de l'excellence. 

 On n'est pas très loin du kaizen japonais, le système d'amélioration continue mis en œuvre chez Toyota.

L'exigence personnelle et l'indulgence envers les autres.

« Si tu vois quelqu'un qui se conduit bien imite-le » disait Confucius. « Mais si tu vois quelqu'un qui se conduit mal, cherche en toi en quoi tu l'imites » ajoutait-il.

Pour Sophie Faure, la pensée confucéenne nous enseigne que « Rien n'est pire qu'un homme de talent dépourvu d'éthique ».

L'importance de la hiérarchie.

Pour Confucius, on est toujours le supérieur et l'inférieur de quelqu'un. La culture confucéenne repose donc sur une hiérarchie détaillée.

En Chine, l'influence communiste et son apport égalitariste tempère cet héritage. Une entreprise chinoise peut ainsi être très confucéenne dans sa hiérarchie et très « camarade » dans les rapports humains.

Le respect de l'autorité dû aux anciens.

Dans les cultures confucéennes, l'âge rentre plus qu'ailleurs en ligne de compte dans le respect que l'on accorde à quelqu'un et donc au statut qu'il peut avoir dans une relation professionnelle.

 L'importance de la famille et de la piété filiale.

Dans l'entreprise, il ne sera donc pas rare, ni mal venu, de coopter des membres de sa famille pour un emploi dans sa société.