OCDE: 'L'inégalité de revenu est un frein pour la croissance économique'

14/12/2014 17:58

Peter Parks/ AFP

L'inégalité de revenus a un « impact statistiquement significatif » sur la croissance économique, et les pays qui défendent l'égalité des opportunités pour tous dès le plus jeune âge sont ceux qui auront la meilleure croissance, et seront les plus prospères, affirme un rapport publié par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Il note que l'écart de revenu entre les individus les plus riches et les plus pauvres des pays membres s'est creusé au cours des trente dernières années, et qu'il n'a jamais été aussi élevé.

Le groupe des 10% de personnes les plus riches de la population gagnent en moyenne 9,5 fois plus que celui des plus pauvres. Dans les années 1980, le facteur de l'écart de revenu correspondant n'était que de 7.

Il n'y a guère qu'en Grèce et en Turquie que ces disparités se sont réduites.

L'Organisation explique l'accroissement de l'inégalité par le manque d'investissement dans l'éducation.

Les limites des possibilités d'éducation pour les individus défavorisés ont pour effet de réduire la mobilité sociale et elle agit comme un frein sur le développement des compétences, explique le rapport.

Il précise que les personnes dont les parents ont de faibles niveaux d'éducation sont les premiers touchés par la hausse des inégalités, alors que le degré de formation de la famille compte moins pour les individus qui évoluent dans une sphère avec un plus haut niveau d'éducation.


L'OCDE précise que pour s'attaquer à ces inégalités, les gouvernements ne peuvent pas se contenter de mettre en place des programmes de lutte contre la pauvreté, mais qu'ils doivent aussi prendre en compte les conséquences du sous-investissement chronique dans le domaine de l'éducation formelle des groupes à faibles revenus.

Les stratégies pour développer les compétences doivent inclure des formations professionnelles pour les personnes les moins qualifiées, et ce, tout au long de leur carrière professionnelle.

C'est en Suède, en Finlande et en Nouvelle-Zélande, que l'écart de revenu s'est le plus creusé entre le milieu des années 1980 et 2011-2012.

La  Belgique, la France, et les Pays Bas, sont les 3 pays où cet écart est resté à peu près stable.