Près de 130 djihadistes étrangers tués par la coalition en Syrie

25/09/2014 17:22

La coalition a mené plus de 30 frappes... (PHOTO ARCHIVES AFP/US AIR FORCE)

La coalition a mené plus de 30 frappes dans le nord et l'est de la Syrie, régions qui échappent au contrôle du régime de Bachar al-Assad.PHOTO ARCHIVES AFP/US AIR FORCE

Agence France-Presse BEYROUTH, Liban

Quelque 129 djihadistes étrangers et douze syriens ont été tués depuis mardi dans les frappes de la coalition conduite par les États-Unis, a affirmé jeudi à l'AFP le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

«Au total, 84 djihadistes de l'organisation de l'État islamique et 57 du front Al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaïda) ont été tués, parmi lesquels figurent seulement 12 Syriens», a indiqué Rami Abdel Rahmane.

Selon le décompte de cette ONG qui s'appuie sur un réseau d'informateurs, de sources médicales et de militants dans tout le pays, les djihadistes étrangers tués étaient originaires de pays européens et arabes, mais aussi de Turquie ou de Tchétchénie.

Sur les 12 tués syriens, onze étaient apparentés à l'EI et un au front Al-Nosra.

Les frappes ont par ailleurs provoqué la mort de 13 civils syriens, selon l'OSDH.

La coalition a mené plus de 30 frappes dans le nord et l'est de la Syrie, régions qui échappent au contrôle du régime de Bachar al-Assad.

Un Conseil de sécurité extraordinaire de l'ONU présidé par Barack Obama a adopté mercredi une résolution contraignante pour endiguer le flot des djihadistes étrangers en Syrie et Irak et contrer la menace qu'ils représentent pour leurs pays d'origine.

Ce texte adopté à l'unanimité impose aux États, sous peine de sanctions, d'empêcher leurs citoyens de s'enrôler dans des organisations extrémistes comme l'EI.