Twitter propose de discuter en groupe et de publier des vidéos

28/01/2015 11:12

Avec ce genre de nouveautés, Twitter s'efforce de... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Avec ce genre de nouveautés, Twitter s'efforce de se rendre plus intéressant pour ses membres, dont la croissance et les interactions avec sa plateforme sont jugées décevantes par certains analystes.PHOTO ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse SAN FRANCISCO

Le réseau social Twitter a annoncé mardi que ses utilisateurs pouvaient désormais avoir des discussions de groupe, comme sur Facebook, et partager des vidéos sur sa plateforme.«La plupart d'entre vous utilisent les messages directs pour discuter.

La possibilité d'échanger en privé avec plusieurs personnes vous offre davantage de possibilités sur comment et avec qui vous souhaitez communiquer», a indiqué Jinen Kamdar, un responsable produit de Twitter, sur le blogue officiel de l'entreprise.

Cette nouvelle option permet de démarrer une conversation avec vingt personnes, «qui n'ont pas besoin de toutes se suivre pour discuter», précise le blogue.

Twitter a annoncé une seconde nouveauté sur sa plateforme: la possibilité de «réaliser, éditer et partager des vidéos» qui peuvent durer jusqu'à 30 secondes sur le réseau social.

Une configuration spéciale pour la vidéo sera désormais disponible ainsi qu'une fonctionnalité «d'édition interne».

«Les utilisateurs de Twitter sur iPhone pourront également télécharger des vidéos depuis leur appareil, une option qui sera bientôt disponible sur notre application pour Android», a ajouté Twitter.

Le réseau social avait déjà ajouté une nouvelle fonctionnalité à sa plateforme la semaine dernière, en proposant de récapituler pour ses utilisateurs les publications qu'ils ont manquées quand ils ne sont pas connectés.

Avec ce genre de nouveautés, Twitter s'efforce de se rendre plus intéressant pour ses membres, dont la croissance et les interactions avec sa plateforme sont jugées décevantes par certains analystes.

Le nombre d'utilisateurs mensuels, une variable clé pour les investisseurs, avait ainsi augmenté de seulement 13 millions au troisième trimestre pour atteindre 284 millions fin septembre, selon le dernier pointage fait par la société.