Ukraine : Ban condamne une attaque qui a coûté la vie à un employé du CICR et à des civils

04/10/2014 08:49

Un employé du HCR discute avec un déplacé ukrainien de la situation dans sa région natale de Donetsk (août 2014).  Photo HCR/I. Zimova

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a exprimé jeudi soir sa consternation concernant la mort d'un travailleur humanitaire qui a été la victime de l'explosion d'un obus d'artillerie à proximité du bureau du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans l'est de l'Ukraine. L'attaque a fait plusieurs autres victimes civiles.

« Le Secrétaire général est très préoccupé par la dangereuse résurgence des combats au cours des derniers jours et par le grand nombre de victimes civiles », a dit le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse.

« Ces récents évènements tragiques illustrent la fragilité du cessez-le-feu et l'importance d'assurer un environnement stable dans le sud-est de l'Ukraine permettant aux travailleurs humanitaires de faire leur travail et de fournir une assistance à ceux qui en ont le plus besoin », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU a exhorté toutes les parties prenantes à respecter leurs engagements conformément au mémorandum de Minsk qui a été conclu le 19 septembre dans la capitale biélorusse pour assurer un accord de cessez-le-feu durable.

M. Ban « a rappelé qu'il est nécessaire de renforcer les efforts politiques et diplomatiques pour soutenir la mise en œuvre de l'accord. Un retour à des affrontements directs serait désastreux pour l'Ukraine, la région et au-delà », a déclaré le porte-parole.