VIDEO MUSICALE DE LA SEMAINE DON JOHNSON TELL IT LIKE IT IS

08/11/2020 08:48

Tell It Like It Is est une chanson de rhythm and blues/soul écrite et composée par George Davis et Lee Diamond et interprétée par le chanteur américain Aaron Neville. Sortie en single le 9 novembre 1966, elle est tirée de l'album du même titre.Elle se classe 2e du Billboard Hot 100 et en tête du Billboard Rhythm and Blues Singles (l'actuel Hot R&B/Hip-Hop Songs) aux États-Unis. Devenue un classique, elle a fait l'objet de nombreuses reprises.

Plusieurs artistes ont repris le titre avec succès, comme le groupe de rock américain Heart dont la version, extraite de l'album Greatest Hits Live en 1980 est un tube aux États-Unis, au Canada et en Nouvelle-Zélande.

L'interprétation de Billy Joe Royal en 1989 a les honneurs des hit-parades de musique country américains et canadiens, tandis que la même année, la reprise de Don Johnson rencontre le succès en Europe.

Parmi d'autres interprètes, on peut citer Otis Redding en duo avec Carla Thomas, Percy Sledge, Don Johnson, Paul Anka, Etta James, Nina Simone, Mick Hucknall...

C’est la version de Don Johnson que nous vous proposons aujourd’hui, Don Johnson, de son vrai nom Donald Wayne Johnson, est un acteur, producteur, réalisateur et chanteur américain, né le 15 décembre 1949 à Flat Creek (Missouri). Son rôle dans la série policière Deux flics à Miami (Miami Vice) l'a rendu célèbre dans les années 1980.

La version est tirée de l’album Let It Roll sorti en 1989 par Don Johnson sur le label Epic/CBS Records ou figure aussi Barbra Streisand qui a contribué aux chœurs sur « What If It Takes All Night ».

La chanson a été adaptée en français plusieurs fois : en 1968 sous le titre A quoi bon pleurer par Gilles Brown et enregistrée par un groupe nommé Les Gendarmes, en 1989, sous le titre Prête-moi ton amour par Philippe Manœuvre et chanté par Grégory Ken, puis en 1990 sous le titre Dis-toi que ça existe par Eddy Mitchell qu'il interprète en duo avec The Neville Brothers sur l'album live Eddy Mitchell au Casino de Paris.