VIDEO MUSICALE DE LA SEMAINE FAITH NO MORE EASY

17/05/2020 14:25

Faith No More est un groupe de rock américain, originaire de San Francisco, en Californie. Formé en 1979, le groupe joue initialement sous les noms de Sharp Young Men, puis Faith No Man.

Le bassiste Billy Gould, le claviériste Roddy Bottum et le batteur Mike Bordin sont les seuls membres à long terme du groupe, impliqués depuis la création de Faith No More.

Le groupe fait face à plusieurs changements de formation au fil des années. La formation actuelle du groupe se compose de Gould, Bottum, Bordin, du guitariste Jon Hudson, et du chanteur Mike Patton.

Après six albums, Faith No More annonce officiellement sa séparation le 20 avril 1998. Ils se reforment par la suite et se lancent dans une tournée The Second Coming Tour entre 2009 et 2012, et publient un septième album, Sol Invictus, en mai 2015.

Leur style musical combine des éléments variés : heavy metal, funk, punk hardcore, rock progressif, soul, hip-hop et jazz.

Faith No More dévoile aussi une nature distinctement expérimentale sur leur album suivant, Angel Dust, de 1992.

AllMusic décrit l'album comme étant l'un des albums les plus complexes et confus jamais sorti par un grand label discographique ; Trouser Press explique que A Small Victory, qui semble passer de Madame Butterfly à Metallica en passant par Nile Rodgers… révèle une facilité de développement en combinant des éléments improbables dans une élaboration originale et surprenante.

Angel Dust contenait les singles Midlife Crisis, A Small Victory, et un ré-enregistrement de la musique du film Macadam Cowboy.

La chanson Midlife Crisis est utilisée dans les jeux vidéo Grand Theft Auto : San Andreas et Tony Hawk's Underground 2.

Les versions plus tardives de l'album contiennent une reprise de la chanson des Commodores, Easy, qui devient le principal succès du groupe dans une partie du monde.

* Leur version de Easy est utilisée en 2006 dans une publicité pour Levi's. Bien qu'il soit moins bien accueilli que The Real Thing, Angel Dust se vend à 700 000 exemplaires aux États-Unis, et réussit à avoir de meilleurs classements dans plusieurs hit-parades étrangers.

Source :

Rolling Stone Press (2001), The Rolling Stone Encyclopedia of Rock & Roll (Third Edition), (ISBN 0-7432-0120-5).

Dafydd Rees & Luke Crampton (1996), Encyclopedia of Rock Stars, (ISBN 0-7894-1263-2).